Introduction !!

Bonjour,
ceci est le première article de ce blog. ça en est l'introduction.
depuis l'âge de 7 ans je suis scout et aujourd'hui encore à travers l'AISG/ISGF.
j'ai un peu voyagé à travers le monde (Indes, Liban, Japon ) et depuis peu de retour en France en Picardie.
j'aime la nature, les activités outdoor comme la randonnée, l'observation des animaux, mais également les traditions artisanales.
je ne suis pas du tout un écologiste acharné, je profite à 100% des bienfait de la civilisation moderne, je ne crache pas sur le nucléaire, et j'aime prendre l'avion !
mais j'avoue que j'aime le plus souvent possible me retrouver dans la nature, quand j'habitais au pied des montagnes japonaises face au Mont Fuji, c'était facile !!
mais la nature peut être une amie et une ennemi, il faut donc la connaitre et savoir vivre avec.
petit à petit j'ai donc appris pas mal de chose pour vivre dans la nature, je ne dis pas que je sais tout ou que j'ai apprivoisé la nature.........ce serais stupide de ma part !!!
je souhaite donc, à travers ce blog, partager ces techniques et observations.
pourquoi ? !!!!
parce que j'ai souvent vu des personnes vouloir jouer à Rambo ou à Robinson Crusoé sans avoir une base de connaissance nécessaire ! sans même savoir comment allumer un feu avec un briquet, du papier et du bois sec en abondance !!
parce que j'ai rencontré des personnes ayant lu des ouvrages fort savant sur la survie, sur la consommation de plantes sauvages en ayant oublié que ces livres concernaient l'Europe et non l'Asie (alors que je vivais au Japon)!
et parce que j'ai plusieurs fois vu des papa la tête basse dire à leur fils qu'ils ne savaient pas de quel côté se lève le soleil !
donc ce blog ne s'adresse pas à expert de la randonnée, aux guides de haute montagne ou au formateur de survie mais à tout ceux qui souhaitent essayer autre chose, apprendre autre chose.

point important !!!
dans ce blog, tout est fait par moi-même, j'ai testé toutes les technique présentée.
si je ne sais pas et bien.......je ne sais pas ! et je le dirais en tout honnêteté !!!
celui qui admet ne pas savoir peut apprendre !! j'ai encore beaucoup de chose à apprendre !

je suis ouvert à tout commentaire, je n'en effacerais aucun .
je suis également ouvert à toute suggestion.....

bonne lecture !!

samedi 28 février 2009

Fiche 48 : couteau Mora



sur presque tous les sites internet qui traite du bushcraft ou de la survie, il est question des couteaux Mora.

ces couteaux viennent de Suède et sont réputés de très bonne qualité.





en voici un tout simple mais très efficace !
il suffit pour presque toutes nos activités bushcraft





même si ils semblent fragiles, on peut leur faire confiance.

ils coupent très bien, s'affutent très facilement.

étuis en plastique pour port à la ceinture

ce sont d'excellent couteaux très bon marché !!!!!

jeudi 26 février 2009

Fiche 47: allume feu en carton




Pour pouvoir allumer du feu facilement, il faut des allume-feux !
c'est évident !!

mais, à moins d'utiliser les allume-feux chimiques vendu dans le commerce ou l'huile de vidange ...
il y a également la possibilité de les fabriquer soi-même .

voici donc un premier exemple:

les allume-feux en carton paraffinés.

c'est très facile à réaliser:


matériel:

- du carton épais
- des vieilles bougies
- une vieille casserole
- un feu, gaz etc ...
- un peu de ficelle type ficelle de cuisine (ficelle à bouillon)

méthode:


faire fondre les bougies dans la casserole.





couper des bandes de carton (largeur et longueur au choix !)



rouler les bande de carton et les serrer avec la ficelle.



plonger les rouleaux de carton dans la cire/paraffine chaude.



les laisser assez longtemps pour bien les imprégner de cire.



les retirer et les laisser sécher.



c'est fini.


je n'ai pas encore essayer de les allumer au firesteel, mais avec une allumette ou un briquet ça fonctionne très bien.
pour l'allumage, il est plus efficace de gratter un peu la cire sur un bord du carton pour que la flamme "morde" mieux le carton.


j'ai tester le plus petits de mes rouleaux (environ 10 cm de carton roulé),
il a brûlé presque 7 min 30.
ce qui est largement suffisant pour allumer un feu.
mais comme pour le bois gras, il faut commencer par du très petit bois sec.




mardi 24 février 2009

Fiche 46: les hérissons




Je ne vais pas parler des petits animaux mais d'une technique pou enflammer un peu plus facilement des bouts de bois.

il faut tailler (avec un couteau) sur le morceau de bois des petites pointes, comme des copeaux non détachés.............comme un hérisson !!...



les flammes atteindront d'abord ces copeaux et ensuite tout le bâton prendra.

cette technique est un peu longue mais elle peut aider à allumer un feu plus vite.



par exemple, si la flamme d'allumage est petite (bois gras...), il peut être utile de tailler ainsi les fines brindilles pour commencer le feu.





dimanche 22 février 2009

Fiche 45: orientation: exemple



Dans la fiche 19 bis, sur la boussole, j'ai parlé de l'intérêt de repérer des points fixes afin de ne jamais se perdre (ou presque ...)

j'ai dit que pour moi, ici, c'était le Mont Fuji qu ise trouve au sud du Mont Ooishi Togé et donc au Sud de mon village (le Mont Ooishi Toge se trouve juste au dessus de mon village)

-----------------------------------------------------
j'ai déjà du utiliser cette information pour me repérer:


le mois dernier, après une douloureuse montée dans la neige, je me suis retrouvé sur une ligne de crète que je ne connaissait pas (et où je n'avais pas prévu d'arriver !)
pour savoir où aller, je repère le Mont Fuji (Sud), je me tourne vers le Nord, et par conséquent, à ma gauche c'est l'Ouest ! et par déduction la petite pointe au Nord Ouest est très probablement le Mont Setho gataké qui se trouve à 1h de marche du Mont ooishi Togé.

maintenant je sais par où aller !!!

------------------------------------------------------





la dernière fois que je suis monté sur le Mont Ooishi Togé, j'ai vérifier ce repère:
le Mont Fuji se trouve à 184° (par rapport au Nord) du Mont Ooishi Togé.
ces deux montagnes forment donc une ligne Nord (Ooishi Togé) - Sud (Mont Fuji)

vendredi 20 février 2009

Fiche 44: bloc de magnésium et firesteel

Comme je ne possède pas (pas encore) de bloc de magnésium+firesteel, je n'en ai pas encore parlé !

mais puisque ça a été signaler en commentaire, voici quelques lignes:

on ne possède pas toujours du bois gras (difficile à trouver).
évidemment on peut utiliser d'autres amorces d'allumage (herbes sèches, papier mouchoir etc ....

l'avantage du bloc magnésium+firesteel est qu'on a toujours sous la main (ou dans la poche !...) de quoi allumer un feu quelque soit le climat.

les copeaux de magnésium s'enflamme grâce au firesteel et permettent d'allumer un feu.

toutefois, comme avec le bois gras, il faut aller progressivement et commencer par mettre du bois très fin.

ce type d'allume-feu est donc pratique.

Fiche 6 annexe: les pinces multi tool

je reviens également sur les pinces multi tool et en particulier la pince Leatherman Wafe que je possède.

je l'ai utilisé hier en forêt.
donc voici mes nouvelles impressions:

c'est un bon outil d'appoint.

la lime diamant permet réellement de réaffuter rapidement un outil comme le nata. (attention, cet affutage est provisoire)

le tourne vis cruciforme est efficace mais désagréable si le bois est très dur.

la lame de couteau (lisse) coupe très bien mais a cause de la configuration du manche, un long travail devient désagréable.

mais la Leatherman Wave reste quand même un bon outil !

Fiche 32 annexe: kit de randonnée

Je reviens sur ce kit de randonnée vendu au Japon.

j'ai eu l'occasion hier de l'utiliser en situation de travail en forêt.

habituellement, je le prend en randonnée / bushcraft pour m'entraîner à préparer des abris etc... donc avec du bois mort.

hier je suis allé en forêt avec un ami pour couper du bois (jeunes arbres).

donc voici de nouvelles impressions:

les outils sont très bon mais :

la scie peut avoir tendance à s'encrasser si le bois est très mouillé ou vert.

le nata est est excellent outil SI il coupe bien.
si il n'est pas parfaitement affûter , il a tendance à glisser ...................donc DANGER !!!

l'étui n'est pas du tout pratique.
l'avantage est que les deux outils sont ensemble, mais c'est également un inconvénient, si on ne referme pas à chaque fois les pressions, en bougeant la scie tombe facilement...je l'ai perdue 2 fois.

visiblement, les japonais préfèrent avoir deux étuis séparés à la ceinture, et avoir les outils indépendants.

DONC, je vais essayer de me fabriquer des étuis pour chacun des outils ....

mercredi 18 février 2009

Fiche 43 : feu avec bois gras et firesteel

Ceux qui ont essayé d'allumer un feu avec bois gras et firesteel savent qu'on n'y arrive pas toujours du premier coup !

le bois gras s'allume facilement avec le firesteel mais j'ai remarqué qu'il est fragile et s'éteint facilement s'il y a beaucoup de vent.

donc, une fois allumer il faut le protéger, avec ses mains, bu bois etc...
et surtout faire prendre de très fins morceaux de bois ou très fines brindilles et aller vraiment très progressivement.

mettre du bois trop lourd risque d'éteindre le bois gras ou juste laisser consommer le bois gras sans allumer le reste du bois.

lundi 16 février 2009

Fiche 42: le brelage carré

un des premiers nœuds que j'ai appris chez les scouts a été le brelage carré.
ce nœud sert à assembler deux morceaux de bois en croix.

cet assemblage permet d'installer, table, chaise, banc, bâches etc ...

en gros, c'est un nœud qui sert à installer un campement.

il n'est pas difficile à réaliser .

l'explication en photos :


1 - rassembler le matériel
choisir une cordelette qui résiste aux nœud donc solide et qui résiste à l'humidité si c'est pour un campement



2 - choisir le point d'assemblage selon les besoins !



3 - faire une boucle simple ou un petit nœud
l'idéal est le nœud de cabestan ...que je ne sais toujours pas faire correctement !!



détail du nœud que j'utilise !



4 - joindre les deux bouts de bois



5 - passer le plus long morceau de corde sur le bâton posé au dessus
toujours bien serrer



6 - passer la corde sous le deuxième bâton et revenir sur le 1er
toujours bien serrer



vue de profil du premier passage




7 - recommencer l'ensemble au minimum 3 fois (généralement ça suffit)
toujours bien serrer



vue de profil



7 - lorsque les 3 tours sont finis, enrouler la corde de manière très serrer entre les 2 bout de bois



vue de profil



9 - finir en faisant un nœud plat avec les deux bouts de corde



c'est fini !

si c'est réussit, les deux bouts de bois ne doivent pas bouger, il ne doit pas y avoir de jeu.
tout doit être parfaitement serrer.

ce nœud est vraiment très solide si il est bien fait.
une table ou un banc fait avec peut facilement tenir un mois si la corde est solide....voir plus selon le poids des utilisateurs !!!!!!

vendredi 13 février 2009

Fiche 41: le tarp

quand on décide bivouaquer, il y a, en gros, trois possibilité pour dormir:

dans une tente.
sous une bâche ou un tarp
à la belle étoile...sans rien

récemment un voisin m'a donné un tarp.
un tarp est une bâche plus ou moins grande, imperméable et assez légère.

le mien, mesure 2,5 m x 2,5m....c'est déjà une belle taille

je n'en ai pas utilisé depuis des années (quand j'étais pionnier Scout de France....ça date un peu !!)

donc hier, comme j'étais en montagne pour un petit travail, j'en ai profité pour revoir mes bases ...et prendre des photos !

il existe plusieurs façons de monter un tarp.
en voici deux:


la manière que je préfère (même si d'habitude il était plus petit)
la canadienne "écrasée"




un des côté est fixé au sol et l'autre est ouvert.
on remarque que c'est mon bâton de marche qui sert de piquet


-------------

le style tente canadienne (sans porte)



ne pas faire des piquet trop haut pour éviter de perdre trop de chaleur


j'ai fait ces exercices sur le Mont ooishi Togé, mais je n'y dormirais pas .............beaucoup trop de vent en général !!!

mercredi 11 février 2009

Fiche 40 petit truc pratique ...




comme je l'ai déjà dit, j'utilise toujours un bâton de marche en bois.
je prend un modèle (fait maison bien sûr) assez grand.


au sommet j'y ai percé un trou pour y mettre une vis du diamètre des pas de vis standard des appareil photo (situé sous l'appareil pour pouvoir mettre un pied)





de cette manière, je peux me servir de mon bâton comme d'un pied d'appareil photo.



de plus avoir cette manière, je peux également me servir de mon bâton de marche comme d'un piquet pour installer un tarp ou une bâche.



lundi 9 février 2009

Fiche 39 : filtrer de l'eau : eau boueuse







si il est nécessaire de filtrer de l'eau boueuse pour pouvoir la boire, la technique du mouchoir en papier ne suffit plus.


pour filtrer ce type d'eau il est possible d'utiliser un mouchoir (propre) ou un foulard (sans parfum), etc ...en tissus.


il faut recueillir l'eau dans une bouteille, en essayant d'écarter le plus de déchet (herbe, bois etc ...)


enfoncer le foulard dans la bouteille en laissant sortir une bonne partie du foulard.





enfoncer le foulard dans le goulot de la bouteille

retourner la bouteille sur une autre bouteille ou récipient et en mettant le reste du foulard dedans
l'eau coule doucement

l'eau va couler doucement le long du foulard qui va conserver les déchets



 
résultat de la 1ère filtration



résultat de la 1ère filtration

il faut recommencer cette filtration au moins 2 fois encore pour avoir de l'eau propre.



résultat de la 2ème filtration


avant de la boire en grande quantité, toujours vérifier / gouter : pas de gout "bizarre", acidité, etc






cette eau n'a subit que 2 filtration et elle était potable ....j'ai essayé !


pour purifier cette eau, il est obligatoire de la faire bouillir pendant plusieurs minutes (10 minutes minimum) avant de la consommer.

 

samedi 7 février 2009

Fiche 38 filtrer de l'eau: eau courante

que ce soit en randonnée ou en cas de catastrophe naturelle, il est parfois nécessaire et vital de filtrer de l'eau sale pour pouvoir la boire.


si il y a une rivière ou de l'eau courante à proximité.
si cette eau n'a pas d'odeur particulière (produit chimique, odeur acide, odeur de pourriture (cadavre d'animaux) etc ...)
en gros si cette eau semble propre.



pour la filtrer il suffit de la faire passer par un mouchoir en papier plier plusieurs fois (ou un filtre à café)
les particules en suspension (terre, herbe, poussière) seront ainsi retenues par ce filtre.
soit on fait couler l'eau sur un filtre en mouchoir en papier

il est préférable, recommencer la filtration une deuxième fois.



soit on met le mouchoir en "bouchon" de la bouteille et on laisse couler l'eau


après la filtration, il faut GOUTER l'eau et non en boire en grande quantité tout de suite.
si elle n'a aucun gout "bizarre" ou d'acidité etc ...
alors pas de problème !

pour purifier cette eau, il est obligatoire de la faire bouillir pendant plusieurs minutes (10 minutes minimum) avant de la consommer.

jeudi 5 février 2009

Fiche 37 la grue




lorsque l'on fait du feu pour se nourrir, on n'a pas toujours (même rarement) une grille avec soi pour poser sa gamelle !




si la gamelle (ou le nom qu'on veut) possède une anse il suffit alors de planter un long bout de bout en biais dans le sol pour que l'autre côté arrive juste au dessus du feu et d'y suspendre la gamelle !
cette technique s'appelle : le grue !