Introduction !!

Bonjour,
ceci est le première article de ce blog. ça en est l'introduction.
depuis l'âge de 7 ans je suis scout et aujourd'hui encore à travers l'AISG/ISGF.
j'ai un peu voyagé à travers le monde (Indes, Liban, Japon ) et depuis peu de retour en France en Picardie.
j'aime la nature, les activités outdoor comme la randonnée, l'observation des animaux, mais également les traditions artisanales.
je ne suis pas du tout un écologiste acharné, je profite à 100% des bienfait de la civilisation moderne, je ne crache pas sur le nucléaire, et j'aime prendre l'avion !
mais j'avoue que j'aime le plus souvent possible me retrouver dans la nature, quand j'habitais au pied des montagnes japonaises face au Mont Fuji, c'était facile !!
mais la nature peut être une amie et une ennemi, il faut donc la connaitre et savoir vivre avec.
petit à petit j'ai donc appris pas mal de chose pour vivre dans la nature, je ne dis pas que je sais tout ou que j'ai apprivoisé la nature.........ce serais stupide de ma part !!!
je souhaite donc, à travers ce blog, partager ces techniques et observations.
pourquoi ? !!!!
parce que j'ai souvent vu des personnes vouloir jouer à Rambo ou à Robinson Crusoé sans avoir une base de connaissance nécessaire ! sans même savoir comment allumer un feu avec un briquet, du papier et du bois sec en abondance !!
parce que j'ai rencontré des personnes ayant lu des ouvrages fort savant sur la survie, sur la consommation de plantes sauvages en ayant oublié que ces livres concernaient l'Europe et non l'Asie (alors que je vivais au Japon)!
et parce que j'ai plusieurs fois vu des papa la tête basse dire à leur fils qu'ils ne savaient pas de quel côté se lève le soleil !
donc ce blog ne s'adresse pas à expert de la randonnée, aux guides de haute montagne ou au formateur de survie mais à tout ceux qui souhaitent essayer autre chose, apprendre autre chose.

point important !!!
dans ce blog, tout est fait par moi-même, j'ai testé toutes les technique présentée.
si je ne sais pas et bien.......je ne sais pas ! et je le dirais en tout honnêteté !!!
celui qui admet ne pas savoir peut apprendre !! j'ai encore beaucoup de chose à apprendre !

je suis ouvert à tout commentaire, je n'en effacerais aucun .
je suis également ouvert à toute suggestion.....

bonne lecture !!

mardi 31 mars 2009

Fiche 55: quelques traces d'animaux


il y a quelques jours, je suis allé faire une petite randonnée en forêt.
un des but de cette sortie était de rechercher des traces d'animaux.
je n'ai pas était déçu !!

voici le résultat:













un marquage de territoire d'un renard: une crotte sur un point surélevé: butte de terre, petit rocher, j'en ai même vu sur des bornes de nom de montagne




les restes de repas d'un écureuil ou d'un écureuil volant.
découvert par hasard !
je me suis assis sur un rocher pour faire une pause et manger quelque chose est sur le rocher d'à côté, j'ai trouver ces restes...comme si l'animal s'était servi du rocher comme d'un table.















samedi 28 mars 2009

petit cadeau

j'ai reçu il y a quelques jours un petit cadeau suite à un concours de travail du bois.

voici le contenu du paquet

- 1 Mora clipper
- 1 couteau Mora à sculpter le bois (carving knife)
- 1 couteau croche Mora
- 1 pierre Arkansas de poche







le clipper fait un peu double emploi avec mon Helle Harding ou mon Puma....mais j'ai découvert que l'étui plastique du Mora Clipper correspond aux mensurations du Puma !!
l'étui du Puma est de très bonne qualité mais pas discret et pas pratique....donc .......

le carving knife coupe comme un rasoir et permet un réel travail de précision.

le couteau croche ......................j'en suis encore à apprendre à l'utiliser !! c'est vraiment pas facile !ou alors y a un truc ! mais je rigole et en plus je compte mes doigts après chaque utilisation !!!!

la pierre Arkansas...pas encore utiliser mais la réputation de ces pierres n'est plus à faire donc même si elle est .......petite, je pense qu'elle ferra bien son travail !

lundi 23 mars 2009

Fiche 54: le meilleur bois allume feu !





nous venons d'avoir 2 jours de tempête !
ce matin le jardin était couvert de branches mortes arrachées par le vent...et aussi quelques branches non mortes.....mais également arrachées par le vent.



pour allumer rapidement un feu, ce bois mort juste tombé de l'arbre est le MEILLEUR bois.

pourquoi ?

avant de tomber, ou d'être arraché par le vent, il a séché sur le tronc, à "l'abri" de la pluie, et de l'humidité du sol.
il est donc parfaitement sec jusqu'au cœur.



il suffit de le ramasser, de le tailler un peu si il est trop gros et c'est parti !

MAIS attention, ce bois est trop sec pour durer longtemps !!!
il va vite se consumer, il faut donc prévoir une bonne réserve pour faire durer le feu !!!

vendredi 20 mars 2009

Fiche 53 : le chapeau



lorsqu'on part en forêt ou en montagne ou sur la plage, il est important de se protéger la tête contre les attaques du soleil ou de la pluie.

il existe une multitude de couvre-chef: chapeau en feutre, en toile, en paille, avec bord large ou pas, imperméable ou pas, ou casquette, casque etc ...

chacun doit trouver celui qui lui convient le mieux.

toutefois, à mon avis, lors du choix il ne faut pas oublié pourquoi on l'achète.
en pleine nature, l'esthétique compte un peut moins par rapport à l'efficacité.
un chapeau doit protéger efficacement contre le soleil...donc avoir des bord assez large pour couvrir les yeux et la nuque.
si possible il doit également être capable de protéger un minimum contre la pluie.

personnellement j'utilise un chapeau scout en feutre de poil de lapin.

avantages:
100% imperméable
très large bord qui couvre bien
fabrication très solide.
assez dur pour protéger la tête des branches basses

inconvénients:
un peu chaud en plein été.
ne peut pas se plier pour le ranger dans le sac.

mercredi 18 mars 2009

Fiche 52: hygiène (1ère partie)

lorsque l'on part en randonnée, à la journée ou sur plusieurs jours, il existe une dimension à côté de laquelle il est facile de passer à côté.

il s'agit de l'hygiène personnelle.

randonnée à la journée:

durant une simple randonnée à la journée, il n'y a pas beaucoup de nécessité d'hygiène.
toutefois, ne pas oublié de se laver les mains

- après avoir touché un animal, à poils, à plume ou autre (grenouille, lézard .....)
- après avoir touché une baie sauvage, un fruit, un champignon ....
- après avoir cueilli une fleur, "joué" avec du bois en décomposition etc ...

bien sûr, on n'a pas toujours une quantité d'eau suffisante pour le faire à chaque fois, mais il est bon d'y penser avant de manger.


randonnée sur plusieurs jours:

à la fin de la journée, il est agréable de se laver le corps.

en cas d'impossibilité, par manque d'eau etc ...
essayer au maximum de se laver les dents, les mains, les pieds et si possible les parties intimes.

en cas de séjour à un endroit sale, essayé de se laver les cheveux et toutes parties "poilues"

en cas de séjour, en pleine nature, vérifier tous les jours la présence de tiques.

lundi 16 mars 2009

test de couteaux




j'ai essayé de faire un petit test de précision avec 3 de mes couteaux:
le Puma, le Helle Harding et celui que j'ai fait moi-même.

le travail à réaliser: fabriquer un mini sifflet (3cm) en bambou.

le résultat:

1 - le Helle Harding:
plus maniable, plus léger, même affûtage sur toute la lame.
moins fatiguant

2 - le Puma:
à mon grand étonnement
coupe bien mais l'affûtage n'est pas le même sur toute la lame (à cause de la forme, je pense)
un peu lourd
peu maniable, en particulier à cause de la garde.

3 - le couteau maison:
très léger
coupe bien mais la finesse de sa lame le fait trop pénétrer dans le bois: donc taille trop
l'affûtage n'est pas le même sur toute la lame.
assez fatiguant


conclusion:

je vais revoir mon "kit de couteau" pour mes sortie en forêt:

si je sort dans le but de trouver du bois : couteau suisse et Puma (coupe très bien le bambou)

si je sort pour reconnaissance ou randonnée accompagnée: couteau suisse et Helle

le couteau maison sera très certainement associé à mon nata pour les travaux en forêt.

samedi 14 mars 2009

Fiche 51: sécurité autour des outils coupant

un outil coupant : couteau, ciseaux, hache, nata, scie etc .............coupe !!!!!!!!!!!!

c'est une évidence mais une évidence qu'on peut avoir tendance à oublié dès qu'on utilise habituellement ces outils.

donc juste quelques rappels:

- un outil coupant est potentiellement dangereux dès qu'on le sort de son étui / boite etc jusqu'au moment où il est totalement rangé.

je parle par expérience : je me suis entaillé la main il y quelques jours en rangeant un nata !


lorsqu'on utilise un outil coupant :

- ne pas mettre ses mains ou ses pied dans la trajectoire de l'outil.

- si le bois est mouillé, doubler de vigilance : le bois glisse !

- éviter au maximum d'approcher un outil coupant des yeux: si on doit faire du travail de précision, faire des gestes lents, sans brutalité.

- veiller à la sécurité des personnes qui peuvent se trouver à proximité, en particulier les jeunes enfants dont on ne peut pas prévoir les gestes.

- un outil coupant qui ne coupe pas est plus dangereux qu'un outil coupant qui coupe bien.
un outil coupant non ou mal affûté a tendance à glisser !

- ne pas courir avec un outil coupant hors de son étui

- ne pas menacer un être humain ou un animal avec un outil coupant (sauf cas spéciaux), on ne peut pas prévoir la réaction de la personne ou de l'animal en face

- dès qu'on a finit d'utiliser un outil coupant, bien le ranger à l'écart de mains curieuses ou sur soi (couteau)

- bien entretenir ses outils coupants, permet d'éviter la rouille: une coupure sale est plus dangereuse qu'une coupure propre !

- au maximum, utiliser son outil coupant (couteau) en poussant vers l'extérieur et non en tirant vers soi.

jeudi 12 mars 2009

Fiche 18 bis annexe



dans la fiche 18 bis j'ai parlé des pommes de pain mangées retrouvé régulièrement dans mon jardin.

j'ai dis que cela était le signe / la trace de la présence d'un écureuil ou d'un écureuil volant.

maintenant je sais qui est le coupable, M. Oliuchi avec qui je vais en montagne m'a expliqué que cette manière de grignoter les pommes de pain était typique du ..............mussassabi !!
de l'écureuil volant !!!!!!





donc j'ai découvert que le mussassabi qui habitait l'année dernière derrière la maison a émigré devant dans un grand pin !!.

toute mes excuses à l'écureuil non volant que j'avais suspecté !!

mardi 10 mars 2009

Fiche 50: boussole à double graduation







il existe des boussoles avec une double graduation : grades et degrés.

ce sont surtout les boussoles "compas" dont le disque / aiguille est gradué.

les grades sont gradués de 0 à 90
les degrés sont gradués de 0 à 360 (ou de 0 à 36: 1= 10; 2=20.....36=360)


en général, pour la randonnée ou les activités de loisir dans la nature, les mesures sont données en degrés

donc bien faire attention à la ligne que correspond aux degrés !!!


ici les degrés sont au centre

dimanche 8 mars 2009

couteaux maison




Ceux qui utilisent régulièrement des couteaux sont toujours à la recherche DU couteau parfait, celui qui sera capable d'être le plus polyvalent ............

malheureusement, je crois que ce couteau n'existe pas et n'existera jamais...malgré les différents essais.

en effet, chacun utilise son ou ses couteaux de manière différentes.

de plus on ne peut pas utiliser un couteau de chasse prévu pour dépecer du gibier pour travailler le bois !!

partant de ce principe, j'essaie de fabriquer moi -même des couteaux qui pourront répondre à des besoin spécifiques.

depuis que je suis au Japon, j'en ai fabriqué 5 dont un que j'ai donné car il ne me servait pas (couteau pour la randonnée en double usage)














le 1er que j'ai fabriqué.
la lame vient d'un couteau Polar de chez Helle dont j'ai modifié la forme.
longueur totale: 15,5 cm
longueur de la lame: 7 cm
épaisseur de la lame: 3mm

c'est le couteau que j'utilise le plus pour travailler le bois (sifflet etc ...)




mon 2ème:
une seule pièce taillée dans une lime cassée
longueur totale: 16,5 cm
longueur de la lame: 7 cm
épaisseur de la lame: 4,5 mm

il est lourd, ne craint pas grand chose !
je m'en sert surtout pour le jardin





mon 3ème;
une seule pièce taillée dans un ancien couteau de cuisine.
longueur totale: 20,5 cm
longueur de la lame: 10 cm
épaisseur de la lame: 1,5 mm

je pensais l'utiliser pour travailler le bois mais sa finesse est à la fois un avantage et un inconvénient: il taille trop, pénètre trop dans le bois.
je pense qu'il va accompagner mon nata pour le travail en forêt (tailles les branches etc ...)





mon dernier:
sur la photo générale en haut de l'article c'est celui qui remplace le dernier tout en bas.
le manche a cassé et il n'était pas pratique à utiliser.

la lame provient du "Pendleton mini hunter" de chez Cold Steel dont j'ai modifier la forme.

longueur totale: 12,5 cm
longueur de la lame: 6 cm
épaisseur de la lame: 2,5 mm

il sert principalement comme complément du premier pour le travail du bois, surtout pour les détails, les petits travaux !

vendredi 6 mars 2009

bushcraft ludique à vendre !




une amie m'a conseillé de faire des petits objets pour mettre sur les téléphones portables car c'est très à la mode au Japon.

comme je ne savais pas quoi faire, j'ai fait des sifflets ........miniature !!

en coupant du bambou pour faire des sifflet taille normal, il reste toujours des chutes....et comme je suis un "maniaque" je les garde.

c'est avec ces chutes que j'ai fabriqué quelques mini sifflets :

j'ai mis une allumette (taille standard) pour voir la taille des sifflets










mercredi 4 mars 2009

nouveaux étuis pour le kit de randonnée







Comme je l'ai dit dans la fiche 32 annexe, le kit de randonnée est très pratique mais l'étui est mal fait et gêne beaucoup.

les japonais préfèrent porter deux étuis à la ceinture.

je me suis donc fabriqué des étuis pour chaque outil:



je les porterais sur un ceinturon militaire US qui ne me servait à rien !!

lundi 2 mars 2009

Fiche 49: allumettes à la paraffine










j'ai montré comment faire des allume-feu en carton paraffiné.

il est également possible de faire des allumettes "paraffinées".

l'avantage est qu'une allumette "paraffinées" brule un peu plus longtemps qu'une allumette classique mais surtout brule plus fort sur toute la durée de combustion.


après avoir fait fondre des vieilles bougies ou de la paraffine en bloc, tremper les allumettes dans la cire

mais NE PAS TREMPER LA TÊTE !!
sinon il sera impossible de les allumer avec le grattoir (je le sais par expérience !!...on apprends contre ses erreurs !







garder la tête hors de la cire








à gauche une allumette classique
à droite une allumette paraffinée