Introduction !!

Bonjour,
ceci est le première article de ce blog. ça en est l'introduction.
depuis l'âge de 7 ans je suis scout et aujourd'hui encore à travers l'AISG/ISGF.
j'ai un peu voyagé à travers le monde (Indes, Liban, Japon ) et depuis peu de retour en France en Picardie.
j'aime la nature, les activités outdoor comme la randonnée, l'observation des animaux, mais également les traditions artisanales.
je ne suis pas du tout un écologiste acharné, je profite à 100% des bienfait de la civilisation moderne, je ne crache pas sur le nucléaire, et j'aime prendre l'avion !
mais j'avoue que j'aime le plus souvent possible me retrouver dans la nature, quand j'habitais au pied des montagnes japonaises face au Mont Fuji, c'était facile !!
mais la nature peut être une amie et une ennemi, il faut donc la connaitre et savoir vivre avec.
petit à petit j'ai donc appris pas mal de chose pour vivre dans la nature, je ne dis pas que je sais tout ou que j'ai apprivoisé la nature.........ce serais stupide de ma part !!!
je souhaite donc, à travers ce blog, partager ces techniques et observations.
pourquoi ? !!!!
parce que j'ai souvent vu des personnes vouloir jouer à Rambo ou à Robinson Crusoé sans avoir une base de connaissance nécessaire ! sans même savoir comment allumer un feu avec un briquet, du papier et du bois sec en abondance !!
parce que j'ai rencontré des personnes ayant lu des ouvrages fort savant sur la survie, sur la consommation de plantes sauvages en ayant oublié que ces livres concernaient l'Europe et non l'Asie (alors que je vivais au Japon)!
et parce que j'ai plusieurs fois vu des papa la tête basse dire à leur fils qu'ils ne savaient pas de quel côté se lève le soleil !
donc ce blog ne s'adresse pas à expert de la randonnée, aux guides de haute montagne ou au formateur de survie mais à tout ceux qui souhaitent essayer autre chose, apprendre autre chose.

point important !!!
dans ce blog, tout est fait par moi-même, j'ai testé toutes les technique présentée.
si je ne sais pas et bien.......je ne sais pas ! et je le dirais en tout honnêteté !!!
celui qui admet ne pas savoir peut apprendre !! j'ai encore beaucoup de chose à apprendre !

je suis ouvert à tout commentaire, je n'en effacerais aucun .
je suis également ouvert à toute suggestion.....

bonne lecture !!

mercredi 29 avril 2009

Fiche 63: la pêche







lors d'une sortie en pleine nature il arrivera de devoir pêcher, soit pour le plaisir, soit par nécessité !

une chose avant de commencer....vérifier qu'on a un peu de matériel !!!



un hameçon ou de quoi en faire (épingle de sureté, trombone ...)
une ligne (fil de nylon ou autre fil solide et qui resiste à l'eau !!!)
plomb ou de quoi alourdir légèrement la ligne
un appât: vers, insecte ou autre
une canne ....un bâton un peu long et solide, son bâton de marche etc ...


2ème chose à vérifier .............dans la rivière près de moi..........y-a-t-il des poissons ???

par exemple dans la rivière qui traverse mon village et que je longe très souvent en allant en montagne....il n'y a pas de poisson, donc même avec le meilleur matériel du monde....il me sera moins dangereux et moins long de descendre dans un magasin du village que d'essayer de pêcher !


si on a le matériel et les poissons dans la rivière....il ne reste qu'à attendre que le poisson morde.


une fois pris.
(inutile d'en pêcher trop....on n'ouvre pas une poissonnerie)

il faut le laver, gratter un peu les écailles et le vider.

pour le vider, avec un couteau (qui coupe), lui ouvrir le ventre depuis l'orifice près de la queue jusque près de la tête et retirer tout l'intérieur, il ne doit rester que la chair et les arrêtes.
ensuite bien laver l'intérieur pour enlever tout reste d'entrailles et de sang.

les déchets: soit les enterrer, soit les jeter à la rivière si celle-ce est profonde et avec un bon courant (ça servira de nourriture)
il ne faut rien laisser dans un coin !!!!!!


pour cuire le poisson

- emballer dans du papier d'aluminium et dans la braise
- embrocher sur un pic en bois et griller sur la braise ou un feu léger
- sauter à la poêle...si on en a une !

dimanche 26 avril 2009

21 avril: rando.....balisage

lorsque l'on fait une randonnée, une chose agréable est de ne jamais devoir sortir sa carte pour trouver son chemin.

en France les chemin de randonnée ou de grande randonnée (GR) sont balisés, en général des marques rouges et blanches sur les arbres.
ces marques ont été faites , souvent, par des bénévoles qui prennent le temps régulièrement de vérifier ces chemins afin de facilité les randonnées en été.


ici , ces balisage sont plus ou moins faits selon l'importance du lieu....si la montagne est gérée par la préfectures alors ce sont les rangers qui balisent sinon c'est la mairie....donc moins de balisage.

c'est là qu'interviennent les bénévoles organisés ou pas en association.

aujourd'hui, avec un voisin nous devions retourner sur le Mont Kénashi pour refaire le chemin et le baliser.
comme le temps ne nous permettait pas une longue sortie, nous avons décidé de découvrir et de baliser un sentier un peu oublié qui passe au dessus de notre village.

le balisage consiste donc en des rubans de plastique rouge attachés aux branches arbres.

j'en ai profiter pour apprendre plusieurs noms d'arbres et reconnaître une ou deux plante comestible comme le sancho no ki....dont les feuilles sont comestibles crues ou dans la soupe de miso ou avec du tofu !!!

jeudi 23 avril 2009

Fiche 62 : traces de renard

en me promenant en forêt, je rencontre très souvent des traces de passage de renard.
ce sont principalement des crottes !

elles sont reconnaissables à 3 points minimum (mais je ne suis pas spécialiste)
- elles ressemblent à des crottes de chien mais plus petites
- elles sont souvent déposées sur un endroit surélevé: pierre, bornes, etc ...pour marquer le territoire
- elles se terminent en pointe.

on peut également y retrouver des restes de graines, de poils ou de plumes.

quelques exemples:









lundi 20 avril 2009

solidarité avec les animaux.

non je ne suis pas devenu un fervent défenseur de la cause animal !

juste qu'il y a beaucoup d'oiseaux dans le jardin,, auxquels s'ajoutent les écureuils et écureuil volant....

donc nous avons installé dans le jardin, une petite plate forme avec un peu d'eau et des graine de tournesol et pour que les écureuils ne soient pas en reste , nous y avons ajouté une petite passerelle qui va jusqu'à un arbre !!

samedi 18 avril 2009

Fiche 61: mon petit kit














lorsque je sors en pleine nature, j'ai toujours avec moi, dans la poche ou à la ceinture, une petite pochette contenant ce qui me parait pouvoir être nécessaire.
on peut appeler ça un kit de survie ....très personnalisé !



il ne comprend que ce qui est potentiellement utile:
de quoi faire du feu: briquet + pyrobarre + morceau de bois gras+ morceau de coton
de quoi me signaler en cas de détresse: sifflet + miroir
de quoi réparer: ductape
un peu de ficelle
quelques pansement + lingette désinfectante
2 ibuprophène (pour les douleur type mal de tête ...)
2 micropur (pour purifier l'eau)



 

 






c'est tout et tout ça tient dans une petite pochette (10X10 cm environ)


 

mercredi 15 avril 2009

fiche 60: mettre une pointe en fer sur un bâton de marche en bois














je reviens sur ce que j'ai dit dans la fiche 57, concernant la pointe d'un bâton de marche.

comme je l'ai dit, il suffit de mettre une vis dans la pointe et de la tailler un peu.

voici la manière de faire en images ..........on n'arrête plus le progrès !





1 - choisir une vis solide

2 - installer confortablement le bâton dans l'étau !



3 - couper le bout du bâton pour avoir une surface plate (quitte à perdre un peu de longueur)



4 - percer un trou légèrement plus petit que le vis



5 - visser la vis (logique !!!)



6 - la vis est vissée ....mais pas entièrement: environ 3/4 de sa longueur



7 - couper la tête



8 - la tête est coupée



9 - limer la vis pour retirer le pas de vis et en faire une légère pointe



10 - inutile de faire une pointe très .....pointue"...c'est pas un javelot.



11 - arrondir le bout du bâton pour faire plus ..beau !!


voilà un bâton avec une pointe solide.

mais attention en même temps ce bâton devient dangereux !!!!!

dimanche 12 avril 2009

Fiche 59: test allume feu....pharmacie





le titre est bizarre........je sais !!!

j'ai nettoyé ma trousse à pharmacie de randonnée, et j'ai trouvé une petite pochette de lingette désinfectante dont la date était dépassée.

comme c'est un désinfectant à base d'alcool, j'ai voulu essayé avec une pyrobarre.....

le test n'est pas convaincant.

c'est dur à allumer et ça ne brûle pas très longtemps.

jeudi 9 avril 2009

Fiche 58: allume feu en écorce de boulot







le bouleau est reconnaissable à son écorce blanche.

sur un arbre mort cette écorce se détache facile, et une fois bien sèche elle s'enflamme très facilement avec une pyrobarre....
toutefois, comme pour le reste un peu d'entraînement est toujours nécessaire.

ça s'était la théorie..............car jusqu'à très récemment......je n'avais jamais essayé !!!!!!

lors d'une récente randonnée, j'ai pu trouver un bouleau mort et déjà bien pourrit.......mais une partie de l'écorce était encore utilisable.
séchage 1 semaine et essaie:

l'écorce est cassante, mais on peut réussir à la froisser un peu pour en faire une sorte de grosse boulette.
avec la pyrobarre, ça prend relativement bien et ça brûle assez longtemps pour pouvoir allumer un feu.






écorce de bouleau bien sèche et pyrobarre





pour le test, le petit morceau suffit






lundi 6 avril 2009

Fiche 57: comment fabriquer simplement un bâton de marche en bois









quand je pars en forêt ou montagne, j'utilise toujours un bâton de marche en bois.

je n'en achète pas, je les fabrique moi même. c'est très simple et c'est personnel, et personnalisable à souhait !

comment on fait ?

c'est très simple.

ma méthode risque de ne pas plaire aux ardents défenseurs des forêts ...mais tant pis.
ne pas prendre un jeune chêne, ou autre bois lourd ou bois protéger.
essayer au maximum de profiter des chantiers de bûcherons.

en forêt,

- choisir un jeune arbre le plus droit possible et assez haute et le couper A LA BASE
ne pas le couper directement à la taille voulu, le reste (sorte de souche fine et haute pourrait être dangereuse )
pour mon plus grand bâton, j'ai profiter d'un chantier de bûcherons: c'est un jeune pin couper quelques jours avant mon passage et qui était destiné au feu, donc j'ai pu le récupérer sans problème.
ne pas le couper à la hache, mais à la scie pour que la coupe soit propre.

- élaguer complètement (retirer toutes les petites branches)

- le couper à la taille voulue

- laisser sécher plusieurs jours si c'est pour le travailler par la suite.


si c'est pour une utilisation provisoire, le temps de la randonnée, il n'est pas nécessaire de le décorer.
mais il est sympathique, à la fin de la randonnée de la laisser à l'entrée du sentier pour qu'il serve à quelqu'un d'autre.


pour un bâton personnel:

on peut rajouter une dragonne: il suffit de percer un trou un peu au dessus de la hauteur de la main.
et d'y enfiler une cordelette, un lacet de cuir ou autre.



appointer le bâton:
il faut éviter les bout rond, ça a tendance à glisser facilement, donc soit tailler pointu (mais ça s'usera vite soit l'affiner et le terminer plat.



ferrer le bout du bâton:
ce qui évite de glisser sur la glace, neige ou bout.
pour ferrer très simplement
choisir une vis assez épaisse et solide.
percer le bout du bâton (qui touche le sol), diamètre du trou un peu plus petit que la vis et d'une longueur correspondant au 3/4 de la longueur de la vis.
enfoncer la vis au 3/4
couper la tête de la vis et la limer en légère pointe.
ne pas la limer / tailler en pointe complète pour éviter les accidents.
voilà un bâton ferrer.


pour la taille du bâton.

elle varie selon les gens.
certain préfère un style canne de marche, d'autre un très longue bâton.
personnellement je me suis fabriquer 3 taille de bâton mais j'ai tendance à utiliser le plus long.
il m'arrive à peu près à mon épaule.
pourquoi ?
en montagne, en montée, un bâton court suffit souvent mais en descente, si j'ai réellement besoin d'un appui, un long permet une bonne prise en contrebas.
c'est également plus pratique pour dresser un tarp.




quelle est la hauteur de la main ?

prendre le bâton en main comme pour marcher, marcher quelques pas en s'appuyant sur la bâton, la main prendre naturellement la meilleurs place pour un meilleur confort...c'est là la place de la main.
donc pour la dragonne, percer un trou quelques cm au dessus.



on peut également percer le sommet du bâton pour le transformer en pied d'appareil photo
fiche: 40

 

vendredi 3 avril 2009

Fiche 56: de l'imagination

j'ai lu sur un forum, le récit d'un homme qui a passé une journée dans les bois avec son fils....qui était devenu, le temps de cette expédition un chasseur à l'arc...

quand on est en pleine nature , forêt, montagne etc ....je crois réellement que l'imagination est très importante.
je ne parle pas de rêveries mais de laisser son esprit choisir ce qu'il veut être.

je lis souvent sur divers sites comment faire un abris pour dormir la nuit etc...mais combien d'enfants ont naturellement fait appel à leur imagination pour créer une cabane dans le jardin.
cette cabane fait avec les moyens du bord était leur château, leur base militaire ou autre.

combien d'enfant ont trouvé le moyen de créer des fusils en bois ou des arcs, arbalètes ....outils...

en laissant son imagination vagabonder pendant une sortie nature, on peut facilement apprécier davantage tous les aspects de cette nature:

personnellement,
je suis Indiana Jones lorsque je découvre un nouveau sentier, je suis David Crocket lorsque je suis la trace d'animal, je suis Rambo lorsque je sors mon couteau pour massacrer ma boite de pâté, je suis L.T (film "Traqué") lorsque je découvre le passage d'un être humain, je suis Robinson Crusoé lorsque je fabrique un abri pour me protéger du vent .........

non je n'ai pas de problème psychiatrique !

mais en restant trop attaché aux réalités sociales définies on risque de perdre beaucoup de chose.
je me souviens avoir discuter avec un homme qui avait lu tous les livres traitant de survie et qui n'a pas réussi à rester plus de 30 min en forêt au début de la nuit....



et je suis un peu Peter Pan lorsque vient l'heure de rentrer !!!!.................