le bushcraft c'est l'art du bois ....autrement dit, l'art de savoir vivre avec ce que la nature nous donne. apprendre à installer un campement, à trouver de la nourriture, se fabriquer des objets utile etc ... mais sur ce blog c'est le bushcraft d'Alex ...de moi, donc ça touchera aussi bien la notion de bushcraft, que la randonnée ou encore ...un peu la survie en milieu naturel !! enfin on verra comment ça tournera !!

introduction !!

Bonjour,
ceci est le première article de ce blog. ça en est l'introduction.
depuis l'âge de 7 ans je suis scout et aujourd'hui encore à travers l'AISG/ISGF.
j'ai un peu voyagé à travers le monde (Indes, Liban, Japon ) et depuis peu de retour en France en Picardie.
j'aime la nature, les activités outdoor comme la randonnée, l'observation des animaux, mais également les traditions artisanales.
je ne suis pas du tout un écologiste acharné, je profite à 100% des bienfait de la civilisation moderne, je ne crache pas sur le nucléaire, et j'aime prendre l'avion !
mais j'avoue que j'aime le plus souvent possible me retrouver dans la nature, quand j'habitais au pied des montagnes japonaises face au Mont Fuji, c'était facile !!
mais la nature peut être une amie et une ennemi, il faut donc la connaitre et savoir vivre avec.
petit à petit j'ai donc appris pas mal de chose pour vivre dans la nature, je ne dis pas que je sais tout ou que j'ai apprivoisé la nature.........ce serais stupide de ma part !!!
je souhaite donc, à travers ce blog, partager ces techniques et observations.
pourquoi ? !!!!
parce que j'ai souvent vu des personnes vouloir jouer à Rambo ou à Robinson Crusoé sans avoir une base de connaissance nécessaire ! sans même savoir comment allumer un feu avec un briquet, du papier et du bois sec en abondance !!
parce que j'ai rencontré des personnes ayant lu des ouvrages fort savant sur la survie, sur la consommation de plantes sauvages en ayant oublié que ces livres concernaient l'Europe et non l'Asie (alors que je vivais au Japon)!
et parce que j'ai plusieurs fois vu des papa la tête basse dire à leur fils qu'ils ne savaient pas de quel côté se lève le soleil !
donc ce blog ne s'adresse pas à expert de la randonnée, aux guides de haute montagne ou au formateur de survie mais à tout ceux qui souhaitent essayer autre chose, apprendre autre chose.

point important !!!
dans ce blog, tout est fait par moi-même, j'ai testé toutes les technique présentée.
si je ne sais pas et bien.......je ne sais pas ! et je le dirais en tout honnêteté !!!
celui qui admet ne pas savoir peut apprendre !! j'ai encore beaucoup de chose à apprendre !

je suis ouvert à tout commentaire, je n'en effacerais aucun .
je suis également ouvert à toute suggestion.....

bonne lecture !!

vendredi 1 janvier 2010

Fiche 90 : la semoule.

en France le gâteau de semoule est un dessert apprécié des petits et des grands (là je parle pour moi)
et le couscous...apprécié de presque tous aussi.

le point commun ..............: la semoule de blé !

en bivouac / camp la semoule est un excellent repas.
sucré ou salé, ça se prépare vite avec très peu d'ingrédient !!

ici je vais présenter la semoule sucrée .......

pourquoi ...parce que j'aime beaucoup ça ........voilà !

ici au Japon, on ne trouve pas de la semoule très très fine....mais celle que je trouve fait l'affaire (même si c'est un peu moins bon !)


ingrédient:

de l'eau
un récipient qui va au feu (une gamelle/popote)
du feu : feu de camp ou camping gaz (ici camping gaz car feu interdit)
de la semoule très fine


du lait concentré


un peu de sucre en poudre


une cuillère (ça marche aussi avec une fourchette !)




comment on fait ?

c'est simple !!!




1 - faire bouillir de l'eau...la quantité que l'on veut selon notre faim !



2 - verser du lait concentré et du sucre en poudre dans l'eau bouillante jusqu'à obtenir le gout du lait sucré
ne pas éteindre le gaz.



3 - verser doucement la semoule et remuer en même temps (c'est possible)
la quantité de semoule varie selon chacun: plus ou moins épaisse = plus ou moins de semoule
le mieux est d'essayer chez soi avant.



4 - faire cuire jusqu'à ébullition en remuant



5 - quand ça bout, laisser bouillir quelques minutes sans remuer



6 - quand la semoule semble bien gonflé, éteindre le gaz et laisser encore gonflé quelques minutes,
en même temps ça permet de refroidir un peu



voilà un repas presque parfait:
une soupe de miso bien chaude (c'est plein de protéines) et une grosse assiette de semoule au lait concentré





l'ensemble des ingrédients et le gaz ne prennent pas beaucoup de place dans le sac et ça permet d'avoir un bon repas chaud et consistant !!

les ingrédients



le gaz et la gamelle (je vous le présenterais bientôt)

2 commentaires:

  1. Oui il n'y a pas plus simple et bon que la semoule;
    chez moi (Alsace), on utilise de la semoule de blé tendre. ça gonfle davantage par contre ça attache énormément, il faut sans cesse remuer. On le mange avec de la compote de quetschs ou de pommes, ou des quetschs séchée; Dans les pays germaniques, il y a plein de recettes simples de ce style, pratique pour le camping ou le bushcraft.
    Je ferais peut être un post sur buschcraft.fr un de ces jours.

    RépondreSupprimer
  2. oui la semoule, c'est vraiment simple, pas trop lourd à transporter....
    n'hésite pas à faire un post, je te suivrais !!
    si tu veux les photos, dis le.
    si tu as d'autres recettes simples, je suis preneur .
    merci
    Alex.

    RépondreSupprimer