Introduction !!

Bonjour,
ceci est le première article de ce blog. ça en est l'introduction.
depuis l'âge de 7 ans je suis scout et aujourd'hui encore à travers l'AISG/ISGF.
j'ai un peu voyagé à travers le monde (Indes, Liban, Japon ) et depuis peu de retour en France en Picardie.
j'aime la nature, les activités outdoor comme la randonnée, l'observation des animaux, mais également les traditions artisanales.
je ne suis pas du tout un écologiste acharné, je profite à 100% des bienfait de la civilisation moderne, je ne crache pas sur le nucléaire, et j'aime prendre l'avion !
mais j'avoue que j'aime le plus souvent possible me retrouver dans la nature, quand j'habitais au pied des montagnes japonaises face au Mont Fuji, c'était facile !!
mais la nature peut être une amie et une ennemi, il faut donc la connaitre et savoir vivre avec.
petit à petit j'ai donc appris pas mal de chose pour vivre dans la nature, je ne dis pas que je sais tout ou que j'ai apprivoisé la nature.........ce serais stupide de ma part !!!
je souhaite donc, à travers ce blog, partager ces techniques et observations.
pourquoi ? !!!!
parce que j'ai souvent vu des personnes vouloir jouer à Rambo ou à Robinson Crusoé sans avoir une base de connaissance nécessaire ! sans même savoir comment allumer un feu avec un briquet, du papier et du bois sec en abondance !!
parce que j'ai rencontré des personnes ayant lu des ouvrages fort savant sur la survie, sur la consommation de plantes sauvages en ayant oublié que ces livres concernaient l'Europe et non l'Asie (alors que je vivais au Japon)!
et parce que j'ai plusieurs fois vu des papa la tête basse dire à leur fils qu'ils ne savaient pas de quel côté se lève le soleil !
donc ce blog ne s'adresse pas à expert de la randonnée, aux guides de haute montagne ou au formateur de survie mais à tout ceux qui souhaitent essayer autre chose, apprendre autre chose.

point important !!!
dans ce blog, tout est fait par moi-même, j'ai testé toutes les technique présentée.
si je ne sais pas et bien.......je ne sais pas ! et je le dirais en tout honnêteté !!!
celui qui admet ne pas savoir peut apprendre !! j'ai encore beaucoup de chose à apprendre !

je suis ouvert à tout commentaire, je n'en effacerais aucun .
je suis également ouvert à toute suggestion.....

bonne lecture !!

vendredi 26 février 2010

Fiche 97 : le Mora Clipper





j'ai déjà parlé des couteaux de la marque Mora de Suède.

j'ai déjà dit que ce sont de très bon couteaux et bon marché

il y a quelque temps, j'ai gagné un lot de couteau Mora pour travailler le bois...j'en ai déjà parlé...je crois ..

dans ce lot, il y a un couteau Mora Clipper.

il est souvent définit comme "couteau de survie", ou "couteau de bushcraft" ...
on lui donne le nom qu'on veut .....

en tout cas, depuis que je l'ai, je ne l'ai utilisé uniquement pour travailler le bois, fabriquer de petits objets etc ...
mais jamais en forêt, alors que c'est un couteau prévu pour ça ...

donc depuis quelques semaines, je l'ai pris avec moi en forêt pour le tester...



voici les résultats:

- c'est un couteau très léger
- le manche est presque entièrement recouvert de grip en caoutchouc...je ne suis pas fan, mais là j'avoue que j'en suis satisfait. le manche est très agréable à tenir, même mains mouillées.
- la lame carbone (il existe un modèle inox), coupe très très bien et se réaffuter très facilement
- le couteau est très maniable pour tout type de travaux.
- Le Mora clipper accepte le batonnage léger, ce n'est pas un couteau de camp ......





- l'étui est en plastique (solide) comme souvent pour les Mora avec un clip en guise de passant.
personnellement je n'aime pas cet étui.
le clip est très pratique pour l'attacher n'importe où : ceinture, sac à dos etc ...
mais il se porte trop près du corps, ce qui le rend parfois difficile d'utilisation.
je pense réessayer mais avec une cordelette pour un port autour du cou ....mais ce n'est pas trop mon truc ...on verra,
ou bien je fabriquait une sorte d'extension ....

l'étui est prévu pour maintenir correctement le couteau mais à force de le mettre et de l'enlever, le couteau tient moins bien, donc j'ai rajouté un petit élastique qui augmente le maintien.




DONC:

un bon couteau, bon marché sur qui on peut compter et qui complètera très bien un nata ou une hachette.

lundi 22 février 2010

Fiche 96 : brosse à dents ....à l'ancienne

quand j'ai voyagé en Inde ......il y a ....putain c'est loin !!
plusieurs hommes du villages où on logeait mâchouillaient souvent un bout de bois...
c'était leur brosse à dents ...
bien sûr en Inde on trouve des brosses à dents comme on peut en trouver dans les supermarché de France ou du Japon, mais dans la campagne, beaucoup d'homme avaient garder cette vieille habitude.

ce n'était pas n'importe quel bois, toujours le même, sans doute pour ses propriétés etc ...

après j'ai appris que ce type de brosse à dents existait à peu près partout dans le monde.
Baden Powell dans son livre "scouting for boys" parle du même modèle mais venant d'Afrique du Sud ...

et ici , au Japon, on m'en a reparlé !!

en effet, il existe un arbre (j'en ai déjà parlé ...je crois !!) qui s'appelle le kuro mojo qui sert à fabriquer de petit cure-dent / pique / couteau (bin oui..c'est tout à la fois !!!) utilisé lors de la cérémonie du thé...mais autrefois, ce même arbre servait à fabriquer les brosses à dents ....

évidement la forme n'a rien à voir avec les brosses modernes ....

voici comment on se fabrique une brosse à dents "à l'ancienne" avec du kuromoji !!!



on trouve un kuromoji !!!!! (une bonne idée hein .....)



on coupe une jeune branche (pas 50 cm ....)



on enlève un peu d"écorce - sur environ 5-6 cm



on mâchouille bien le bout écorcé



c'est finit .....on peut se brosser les dents !!!!


attention de ne pas faire ça avec n'importe quel arbre ...certains sont toxiques ...
si on est en France, bien vérifier
si on est dans un pays où ça se pratique encore ou où ça s'est longtemps pratiqué.....demander aux vieux et leu faire confiance !!!!!

vendredi 19 février 2010

un réchaud à bois



en hiver, j'aime bien avoir un repas chaud quand je suis en forêt.
j'ai donc un petit camping gaz, qui va très bien...mais le gaz....ça coute cher à la longue alors que du bois mort je peux en ramasser des stères !

je me suis donc fabriqué un petit (tout est relatif) réchaud à bois à double parois, pour pouvoir "recycler" la fumée produite...
je ne suis pas ingénieur, donc je n'ai pas d'explication précise mais ça marche !!!
(je précise que l'idée n'est pas de moi ...c'est un procédé fréquemment utilisé)





pour éviter d'abimer la gamelle du camping gaz, j'utilise une gamelle de randonnée japonaise (un modèle ancien mais toujours vendu)





le résultat est assez convaincant:
1 litre d'eau bout en environ 15 min sous la neige....



mardi 16 février 2010

Fiche 97 : ma kuksa

une kuksa est une tasse en bois (bouleau) originaire de la Norvège.
plus exactement fabriquée traditionnellement par le peuple Saami de Norvège.

depuis quelques année, ce type de tasse est à la mode dans le "monde du bushcraft" et un peu dans celui de la randonnée.

on peut en acheter facilement, mais c'est surtout un bon exercice que de la fabriquer soi-même !!!

or, il y a quelques semaines, mon voisin a taillé un des ses bouleaux.....j'ai donc récupéré les branche et avec la plus grosse ...j'ai fabriqué MA kuksa


je ne vais pas donner d'explication sur le mode de fabrication...on en trouve partout sur le net ....



elle a été fabriqué en bouleau blanc et fini à l'huile d'olive (plusieurs couches étalées au pinceau)
les outils: un nata : pour le dégrossissement et 3 couteaux Mora: un clipper pour le gros ouvre, un petit pointu (je ne connais pas le nom) pour les détails, et un croche pour l'intérieur.


voici donc des photos:







évidemment je l'ai testé .....

avec du thé chaud, de la soupe chaude et de l'eau froide ....

ma conclusion :

je n'accroche pas du tout !!!
peut-être que je suis trop habitué aux quart en métal
peut-être que je l'ai faite trop épaisse
en tout cas elle n'est pas assez profonde.

donc ça le fait en public (pour se la jouer ...)
pour prendre un petit café, ça doit être bien....

mais pour moi, c'est tout !!!!!!!

vendredi 12 février 2010

faire du feu avec de l'écorce de bouleau et une pyrobarre

voilà une méthode simple pour allumer du feu sans papier ni briquet ou allumette.



conditions climatiques:

pluie toute la nuit (sol mouillé)
pluie fine
vent moyen avec rafale violente (typique de la région du Mont Fuji)


matériel:


pyrobarre
écorce de bouleau
bois sec coupé en différentes tailles: très très fin (avec semblant de hérisson), fin, moyen, gros

Image
Image


je précise que ce feu a été réalisé dans mon jardin, sur un endroit prévu pour les feux de camp


comme le sol est mouillé, préparer un plateau de bois sec et y déposer un peu d'écorce de bouleau (garder de l'écorce à côté du feu)

Image


préparer une petit pyramide aérée avec le bois très très fin et les semblants d'hérisson juste au dessus de l'écorce mais en laissant une ouverture

Image


à côté du feu, allumer l'écorce de bouleau à l'aide de la pyrobarre (c'est assez facile en froissant un peu l'écorce à l'avance)

Image
Image


mettre l'écorce enflammée sur l'écorce disposée dans la pyramide de bois.

Image


protéger du vent !!

normalement le petit bois sec va s'enflammer assez vite, quand c'est bien pris, ajouter le bois fin puis moyen et enfin quand le feu est bien pris ajouter le bois plus gros etc ....

Image
Image


voilà un feu facile et 100% bushcraft .....

mardi 9 février 2010

bushcraft entre modernité et tradition .....

quand on parle bushcraft, on a souvent tendance à penser qu'il s'agit simplement de la reprise de vieux trucs démodés: vieux sacs, vieilles techniques, vieilles chemises en laine etc ....

y a du vrai...mais ce n'est pas que ça !

c'est pas parce qu'on porte un sac à dos scout des années 30 et qu'on aime les traditions amérindiennes qu'on fait / vie le bushcraft.

les pionniers du bushcraft, on utilisé le matériel à leur disposition

et aujourd'hui c'est pareil, pratiquer le bushcraft, c'est apprendre à utiliser des techniques anciennes mais sans refuser le modernisme (dans un certaine limite ....)

j'aime beaucoup les vieilles boussoles en laiton....mais ma Recta plaquette est beaucoup plus légère !!!!
j'aime bien les sacs à l'ancienne....surtout la forme etc ....mais il faut reconnaitre que ça bousille les épaules !!!

donc il faut savoir faire des compromis.
savoir prendre ce qui est bon à l'ancienne et prendre ce qui est bon au niveau moderne

il faut savoir faire du feu avec un briquet et avec .................autre chose .......

un sac à dos à l'ancienne mais avec une armature moderne !....mon rêve !!!!!!!

personnellement, j'ai beaucoup certain objets anciens, boussole, couteau, chapeau, chaussure..
et je suis content que certains fabricant continuent de faire ces produit "à l'ancienne" mais en utilisant des techniques, ou matériaux modernes....dommage que ces produit soient si cher !

et pour mes sorties, c'est un doux mélange : boussole Recta plaquette et puukko finnois, sac à dos "classic continental" de chez LLBean et chaussure de marche Columbia, chemise à carreaux à l'ancienne Aigle et pantalon de randonnée de "chez plus quelle marque"

on est pas des hommes préhistoriques ni des trappeurs ....
d'ailleurs les trappeurs avait le matériel moderne de leur époque mais en plus savaient se débrouiller avec ce qu'ils avaient pour vivre en forêt....c'est peut-être ça (aussi) le bushcraft !!!!

jeudi 4 février 2010

03 - 02 - 10 sortie ........raquettes !!

il y a quelques temps j'ai parlé de raquettes pour la neige que j'ai fabriqué suite à un projet de Bushcraft.fr.

j'ai également déjà parlé de M. Oliuchi avec qui je vais en forêt et qui est un passionné de nature ...et de bushcraft sans en connaitre le mot ...

maintenant on associe M. Oliuchi et les raquettes ..................................

il y a quelques jours, nous avons eu énormément de neige: 30 cm en une nuit.

M.Oliuchi a donc fabriqué, lui aussi deux paires de raquettes selon des modèles japonais et pendant que je déneigeais le parking, il est venu me les montrer.....
on les a immédiatement essayé sur le parking enneigé ....





et nous avons décidé d'aller le lendemain en forêt pour relever les traces d'animaux et essayer les raquettes ...


donc ....

9H départ avec les raquettes sur les sacs car il y a environ 20min de marche sur la route avant d'arriver à la forêt.




si tôt arrivé, on chausse les raquettes







et on s'enfonce dans la forêt pour relever les traces







voici les traces rencontrées le matin:

cerf:








lapin:





écureuil (sans doute écureuil volant : mussassabi )







mais marcher avec des raquettes.........c'est fatiguant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
en plus la neige est beaucoup plus profonde que prévu et par endroit gelée, par endroit à moitié fondue et par endroit encore très poudreuse ......................................................

en tout cas, vers 11H30, nous arrivons enfin au Col Fujisaka (normalement il faut environ 45 min .....)

on est crevé !!!!!!!!!!!!!!

on decide de faire la pause repas !!!

on trouve un chantier de bucheron à l'arrêt.




j'en profite pour tester mon nouveau poêle à bois double parois, fabrication maison (je le présenterais plus tard)


on est réellement surpris : 1 litre d'eau bout en moins de 10min (alt 1200M environ, neige, T°: environ 0°C)



on prend une petite heure de pause, le temps de récupérer et de "s'amuser" avec le poêle ....




mais un coup de téléphone, nous décide à tout ranger pour rentrer (M.Oliuchi a un rendez-vous ...)

mais le retour se fait sans les raquettes, attachées sur les sacs.



comme on a décidé de fabriquer ensemble des raquettes la semaine prochaine, on profite d'être en forêt pour couper une sorte de glycine sauvage (sorte de liane qui étouffe les pins) pour les fabriquer



on croise énormément de traces de sangliers:








et quelques traces de chasseurs, ce qui nous étonne mais sans plus...........................................(erreur)

presque arrivé au village.....
.....on croise ...............................le garde chasse !!!!!!!!!!!!!!!

mécontent de nous rencontrer à cet endroit, il nous explique qu'on est au milieu d'une battue aux sangliers organisé par la mairie !!!!!!


retour au village vers 14H30