Introduction !!

Bonjour,
ceci est le première article de ce blog. ça en est l'introduction.
depuis l'âge de 7 ans je suis scout et aujourd'hui encore à travers l'AISG/ISGF.
j'ai un peu voyagé à travers le monde (Indes, Liban, Japon ) et depuis peu de retour en France en Picardie.
j'aime la nature, les activités outdoor comme la randonnée, l'observation des animaux, mais également les traditions artisanales.
je ne suis pas du tout un écologiste acharné, je profite à 100% des bienfait de la civilisation moderne, je ne crache pas sur le nucléaire, et j'aime prendre l'avion !
mais j'avoue que j'aime le plus souvent possible me retrouver dans la nature, quand j'habitais au pied des montagnes japonaises face au Mont Fuji, c'était facile !!
mais la nature peut être une amie et une ennemi, il faut donc la connaitre et savoir vivre avec.
petit à petit j'ai donc appris pas mal de chose pour vivre dans la nature, je ne dis pas que je sais tout ou que j'ai apprivoisé la nature.........ce serais stupide de ma part !!!
je souhaite donc, à travers ce blog, partager ces techniques et observations.
pourquoi ? !!!!
parce que j'ai souvent vu des personnes vouloir jouer à Rambo ou à Robinson Crusoé sans avoir une base de connaissance nécessaire ! sans même savoir comment allumer un feu avec un briquet, du papier et du bois sec en abondance !!
parce que j'ai rencontré des personnes ayant lu des ouvrages fort savant sur la survie, sur la consommation de plantes sauvages en ayant oublié que ces livres concernaient l'Europe et non l'Asie (alors que je vivais au Japon)!
et parce que j'ai plusieurs fois vu des papa la tête basse dire à leur fils qu'ils ne savaient pas de quel côté se lève le soleil !
donc ce blog ne s'adresse pas à expert de la randonnée, aux guides de haute montagne ou au formateur de survie mais à tout ceux qui souhaitent essayer autre chose, apprendre autre chose.

point important !!!
dans ce blog, tout est fait par moi-même, j'ai testé toutes les technique présentée.
si je ne sais pas et bien.......je ne sais pas ! et je le dirais en tout honnêteté !!!
celui qui admet ne pas savoir peut apprendre !! j'ai encore beaucoup de chose à apprendre !

je suis ouvert à tout commentaire, je n'en effacerais aucun .
je suis également ouvert à toute suggestion.....

bonne lecture !!

samedi 21 avril 2012

nouveauté

il y a quelque temps, alors que je cherchais un modèle de house pour ma Nalgène et son quart, je suis tombé sur une annonce pour une pochette blackhawk prévu pour ça.

j'avais déjà entendu parlé de cette marque d'équipement militaire...de très bonne qualité mais particulièrement chère !!

mais cette annonce aux enchères ....était très bon marché ...j'ai donc tenté le coup ..
je gagne ou je perds !
et j'ai gagné !
j'ai eu cette pochette pour presque rien !!!!


voilà l'objet :



















jeudi 12 avril 2012

le SAK Camping



je vais expliquer un de mes choix: pourquoi j'ai choisi le couteau suisse Victorinox Camping pour mes randonnées et mes activité en pleine nature ou type bushcraft


quand j'étais au Japon, j'utilisais très souvent le modèle "forester",

car je passais beaucoup de temps en forêt pour l'entretien des sentiers de randonnée.

Quand je suis revenu en France, mais besoins ont changés : je continue de faire beaucoup de randonnée ,

mais juste pour mon plaisir.

Mon forester était donc inutile !

j'ai cherché un couteau suisse qui pouvait correspondre  à mes besoin (repas, découpe de petites branches principalement).

Comme je fais partir d'une association scout,

je possède le modèle Wenger scout (ancien modèle : rouge) mais le tourne-vis n'est pas d'une grande utilité en forêt !!

mon "cahier des charges" était donc :
- couteau suisse : car connu de tous, discret, sans apparence agressive
- grande et petite lame pour plus polyvalence (repas, travail du bois ...)
- tire bouchon (pour les noeuds difficile ...je ne bois pas d'alcool !)
- scie
- ouvre boite
- pas un gros "paquet" dans la poche

C'est donc le modèle "camping" qui semblait correspondre le plus à ma recherche et j'avoue ne pas en être déçu.

le seul bémol, général pour les SAK est le réaffutage en pleine nature.

Les couteaux en inox sont résistants à l'eau et à l'affutage sans outil adapté !!

Voilà deux photos :



vendredi 6 avril 2012

aménagement........bushcraft

comme je l'ai dit, j'ai déménagé.
mais comme ma femme est encore (pour quelques jours) au Japon, l'aménagement est assez "sommaire" !

et en revenant en France , il y a 1 an et demi, j'ai ramené la paire de kanjiki , les raquettes japonaise avec moi

donc .............déco ...bushcraft !!


dimanche 1 avril 2012

ça chèche !!

mon frère qui a été militaire m'a donné son chèche...camouflé !

le chèche est à la base un voile ou turban des hommes hommes du désert.
ça leur sert principalement à se protéger du soleil et du climat désertique.

les militaires français en faction en Afrique du Nord l'ont adopté il y a longtemps et est revenu en Europe.

donc ...
mon frère m'a donné la sienne il y a ....au moins 1 an...
mais comme je n'aime pas le camouflé et que je ne voyais pas comment me servir de ça ..il était resté dans mon armoire!



















j'ai donc enfin décidé de voir à quoi ça pouvait me servir et comment !!

je dois avoué que je me suis surtout bien amusé !


 un chèche peut servir d'écharpe ou de coiffure pour se protéger du soleil, du froid et du vent...
j'ai essayé.....et je ne suis pas convaincu




ça peut aussi servir pour poser ses fesses !...ça protège de l'humidité et du froid



vu la taille de ce tissus ...environ 2 m de long sur environ 80cm de large
j'ai imaginé que je pouvais m'en servir comme d'un léger abris contre le vent.
ça c'est un peu plus convaincant .....si c'est un vent léger ou un soleil qui peut gêner au moment de la pause pique-nique.







ou si il y a nécessité de se camouflé , je pense qu'on peut s'en servir pour faire un tunnel ...mais je n'ai pas encore essayé !


donc un chèche , ça peut être utile en bushcraft, mais si on sait s'en servir à l'avance.
et je pense qu'en couleur vive, ce serait encore plus utile .....pour servir de signal de détresse ...au cas où !